Docteur Damien POINDRON

Illustrations - Exemples - Schémas

                                                      

                                                                             PQRST: les différentes "ondes" d'un battement cardiaque normal complet.

         
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Tracé d'un électrocardiogramme (ECG) normal. Les 12 "dérivations" montrent le même phénomène vu sous différents angles.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Positionnement des électrodes pour enregistrement d'un électrocardiogramme standard.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Séquence de propagation
du rythme cardiaque normal.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Schéma ECG des 2 grands types de bradycardies: dysfonction sinusale et bloc auriculo-ventriculaire.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Enregistrement ECG d'une pause cardiaque de 4 sec (arrêt sinusal).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Exemple d'une salle d'explorations électrophysiologiques et ablations par radiofréquence

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Vue de la ponction veineuse fémorale droite au niveau du pli de l'aine, permettant d'insérer les cathéters d'électrophysiologie-ablation.
Technique de Seldinger. Pas d'ouverture au scalpel, pas de point de suture : en fin de procédure l'ensemble du matériel est retiré,
la peau se referme sur elle-même et on fait un point de compression puis un pansement compressif (photo Dr Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Enregistrement de l'activité du faisceau de His
au cours d'une exploration électrophysiologique.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Déclenchement artificiel d'une tachycardie lors d'une exploration électrophysiologique.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Exemple de signaux intracardiaques lors d'une exploration électrophysiologique
chez un patient présentant un "Bouveret".

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Schéma d'une sonde d'ARF au contact de la paroi cardiaque.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Représentation d'une ablation de voie accessoire (syndrome de WPW)
située en position latérale gauche, par voie transseptale.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Tracé ECG au cours d'une ARF de flutter auriculaire: arrêt de la tachycardie puis redémarrage du rythme normal.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ARF Fibrillation auriculaire
Représentation de la technique d'ablation de fibrillation auriculaire (déconnexion des veines pulmonaires)
par voie transseptale.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Vue per-opératoire par radioscopie de l'ombre cardiaque et positionnement des cathéters: sonde décapolaire dans le sinus coronaire, lasso dans la veine pulmonaire inférieure droite via la gaine transseptale, sonde d'ARF à l'ostium de la veine cave supérieure. A noter des fils d'acier de fermeture de sternotomie chez cette patiente ayant été opérée du coeur qqs années auparavant. (Dr Poindron)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Oreillette gauche visualisée en 3D par scanner cardiaque en préalable à une intervention
d'ablation de fibrillation auriculaire (Photo Dr Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Schéma d'une oreillette gauche en vue postérieure représentant les différents phénomènes incriminés
dans la genèse et la perpétuation de la fibrillation auriculaire: veines pulmonaires (étoiles oranges),
foyers extraveineux (étoiles vertes), rotors/fibrose avec fragmentation électrique (flèches rouges),
innervation vagale parasympathique (zones blanches avec filaments)
- Source: Europace 9, 335-379 (2007) -


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Schéma et visualisation par ETO de la traversée de la cloison entre les 2 oreillettes pour accéder
à l'oreillette gauche: ponction transseptale.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Arrêt de la fibrillation auriculaire pendant une procédure d'ablation par radiofréquence, avec retour en rythme sinusal normal (Dr Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Arrêt - grâce au "cathéter brûleur" - d'une tachycardie atriale par destruction de son foyer initiateur situé dans l'oreillette gauche,
suivi de la réapparition du rythme normal naturel "sinusal" (Dr Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Système de reconstruction électroanatomique 3D Ensite (SJM) utilisé principalement dans l'ablation de FA
(ici une vue de 
l'oreillette gauche)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Reconstruction 3D bi-atriale (SJM)
Reconstruction 3D bi-atriale (vue en oblique antérieur gauche - OAG) - Dr Poindron

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Tracé per-opératoire pendant ARF de fibrillation auriculaire: le lasso dans une veine pulmonaire
détecte une source ultra-rapide qui ne peut plus se propager à l'oreillette puisqu'elle est électriquement
déconnectée;à noter un autre foyer plus lent mais toujours actif, ciblé juste après.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Tracé per-opératoire pendant une ARF de fibrillation auriculaire: le lasso détecte un foyer envoyant des décharges répétées
mais la source est déconnectée électriquement du reste de l'oreillette grâce au cathéter bruleur: elle ne peut donc plus fibriller.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Cartographie d'activation isochrone 3D d'une tachycardie atriale focale de la paroi postérieure de l'oreillette gauche (Dr D. Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Schéma du positionnement d'un pacemaker avec 2 sondes conventionnelles.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Taille d'un pacemaker et de sa sonde dans une main d'adulte.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Boitier de stimulateur cardiaque (à 3 sondes le cas présent).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Radiographie per-opératoire des 3 sondes d'un pacemaker de resynchronisation cardiaque
(la droite de la photo représente la gauche du patient).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Radiographie per-opératoire des 3 sondes (et du boitier) d'un défibrillateur avec resynchronisation cardiaque
(la droite de la photo représente la gauche du patient). Flèche pleine: sonde dans l'oreillette droite,
flèche pointillée: sonde dans le ventricule droit, flèche rouge: sonde sur la paroi externe du ventricule gauche.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Photo d'un capteur transcutané ("tête de programmation") nécessaire pour
contrôler et effectuer les réglages sur les stimulateurs et défibrillateurs.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Tracé mémorisé par le défibrillateur intracorporel d'un patient souffrant d'une maladie cardiaque sévère: l'appareil a envoyé
automatiquement une brève décharge permettant d'interrompre une tachycardie ventriculaire qui avait commencé a provoquer
une perte de connaissance (tracé Dr D. Poindron).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Enregistrement par un mouchard rythmique sous-cutané: la patiente présentait des évanouissements mais tous les examens étaient normaux.
On lui implante un mini-enregistreur sous la peau. Un jour elle revient après avoir refait un malaise et s'être cassé la figure; on retrouve l'heure et la date en récupérant les informations enregistrées par l'appareil: bloc auriculo-ventriculaire brutal avec absence de contraction cardiaque et donc syncope; la patiente est opérée d'un pacemaker le lendemain et les malaises ont complètement disparu bien sûr (Photo Dr D. Poindron)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





---------------------------------
Docteur Damien POINDRON - Mise à jour mars 2015